Menu

Accompagnement des francophones en France et à l’étranger


Accompagnement et coaching auprès des francophones résidant en France et  à l’étranger

Cette séquence est dédiée à l’accompagnement et au coaching auprès des expatriés et francophones.
Comment les francophones vivent –ils cette expérience de l’expatriation ?
Quels sont les étapes liées à l’expatriation ?
Quelles sont les limites et changement émotionnels liés à ce changement?
Les attentes de l’expatrié
Les attentes liées au  départ de l’expatrié peuvent être nombreuses, voire se confronter les unes aux autres. Berlitz énonce toutefois dans « le livre blanc de l’expatriation » certaines motivations de cette volonté de renouveau :
  • L’ascension professionnelle

  • Des opportunités qui semblent incontournables

  • De nouveaux horizons professionnels

  • La découverte de nouveaux pays

  • Une expérience familiale

La stimulation positive liée au départ
Le fait même de se trouver dans une phase de construction stimule les émotions positives. L’expatrié est dans un élan naturellement positif. La projection vers un nouvel espace, vers un nouvel environnement favorise le développement des émotives positives ressenties.
Les perspectives sont définies et la délimitation du cadre de départ alimente un sentiment de contrôle. La décision de départ revêt alors un caractère dynamisant et moteur pour la suite.
Pourquoi ce cadre de départ peut–il être mis en danger ?
Il faut se positionner dans une approche systémique, dans une approche plus large que celle de « l’expatrié » lui-même. Le départ ne concerne pas une personne isolée, c’est tout un groupe qui vit ce changement.  Les enfants ; le conjoint ; les amis ; les membres de la famille vivent  ce changement.
En effet, les attentes, les objectifs, la manière tout simplement de vivre un changement diffèrent selon les membres du groupe qui vivent cette nouvelle expérience. C’est à ce moment que l’enthousiasme du cadre de départ peut être altéré par une réalité qui vient se confronter à ce qui a été projeté initialement.
Quels sont les signaux d’alerte
Il ne s’agit pas bien entendu de faire une liste exhaustive des signaux d’alerte. Cependant, La dynamique de départ peut laisser place à un sentiment d’isolement voire d’incompréhension pour une ou plusieurs personnes du groupe impliquées par cette expérience à l’étranger. L’expatriation est un processus qui implique le questionnement, l’hésitation voire la crainte. A ce titre, cette expérience peut favoriser l’émergence d’un sentiment de mal-être, d’anxiété, d’irritabilité notamment.
Que faire dans ces situations ? Et pourquoi est-ce difficile ?
Le mal-être, le questionnement nécessitent de redéfinir le certains aspects du cadre de départ afin de le rendre plus acceptable. Il s’agit de redonner un sens plus  cohérent au vécu pour mieux faire face aux enjeux et aux perspectives qui se présentent. L’image de soi doit pouvoir être préservée pour retrouver une logique claire et positive.
L’imaginaire collectif, l’instabilité, le questionnement et les doutes rendent complexes l’atteinte de nouveaux repères pourtant indispensables à l’équilibre des expatriés. C’est pourquoi le cadre de départ doit être redynamisé pour apporter de nouvelles ressources, de nouvelles perspectives à l’expatrié.
L’apport de l’accompagnement et du coaching
L’accompagnement doit permettre une meilleure adaptation au changement pour placer l’expatrié dans une nouvelle dynamique. Il s’agit de mobiliser ses ressources internes pour favoriser une intégration réussie, une expatriation apaisée.
A chaque étape du suivi, le psychologue doit favoriser la construction de nouveaux repères, la redéfinition d’un cadre qui apporte du sens aux situations vécues. Il s’agit de donner du sens au vécu en accord avec ses propres principes ; d’où l’importance d’un accompagnement personnalisé.
Vous pouvez réaliser cet accompagnement personnalisé en vous rendant sur mindpsy.com avec votre coach psychologue qui sera votre interlocuteur unique et privilégié.

 

Hugues Renault